par Sylvaine Leblond, en partenariat avec l'association Lectures et Rencontres.

Le renouveau de la Renaissance en Italie, de la fin du XIVème siècle au début du XVIème, plonge ses racines et son inspiration dans la tradition antique en prenant appui sur les monuments encore présents, spécialement à Rome, ou redécouverts grâce aux balbutiements de l’archéologie, mais aussi en se nourrissant de la lecture des textes grecs et latins à nouveau accessibles et « relus » comme l’avait initié le mouvement humaniste au début du XIVème siècle.

Ce retour aux textes comme retour à la source, va jeter un pont entre Antiquité et renouveau occidental, là où avait existé et s’était étendu l’empire romain d’Occident, et alors même que disparaissait l’empire romain d’Orient. Lors de cet entretien, nous verrons comment la littérature romaine et grecque a inspiré les grands maîtres de la Renaissance, comment certains peintres ont composé leurs œuvres à l’écoute des descriptions de chefs d’œuvre disparus depuis des siècles mais qui avaient fait l’admiration du monde antique pendant des siècles. Sylvaine Leblond

Détails des prochaines sessions

Aucune prochaine date